Text Size
Vendredi, Septembre 22, 2017

la friche

Friche RVI

 


La friche RVI est une usine désaffectée qui fut occupée par des entreprises comme Berliet, puis Renault Véhicule Industriel. Ce symbole ouvrier qui traversa tout le XXe siècle est désormais classé patrimoine industriel.

Depuis 2002, des artistes, des riverains, des militants, ont investi cet espace pour vivre une nouvelle expérience collective, la ville de Lyon souhaitant développer de Nouveaux Territoires de l’Art ayant jugée utile de tenter l’expérience en proposant une convention d’occupation des lieux.

Aujourd’hui, 2010, l’association CFA-RVI (Collectifs Friche Autogérée) regroupe plus de 100 ateliers, voit plus de 400 personnes passer dans le lieu chaque année pour y travailler, y poser des réflexions, des échanges socio-culturels et artistiques...

Toutes les disciplines, tous les arts s’y confrontent, cohabitent, dans un Maëlstrom permettant l’émergence de nouvelles formes, lieux, arts, rencontres...

Plasticiens, menuisiers, sculpteur-trices, compositeurs, musiciens électroacousmatiques, bassistes, guitaristes, batteurs, créatrices textiles, photographes argentique / numérique, marionnettistes, acrobates, DJ, comédiens, vidéastes, créateurs de lampes, scénographes, décorateurs, designers, mécanicien-nes, danseurs, jongleurs, artificiers, récupérateurs-trices, circassien-nes, metteurs en scène, sculpteurs vélo, techniciens son et lumière, sérigraphes, graffeurs, clowns, saxophonistes, violonistes, informaticiens, zigrolleur, développeuses web, échassiers, costumières, dessinateur-trices, graphistes, diffuseurs, réalisateurs, poètes, informaticiens 3D, percussionnistes, animateurs vidéo, électroniciens, luminiers, libres penseuses et penseurs, artistouilles et presque artisans, chiens, chats, rats, souris...












Les sites de la friche RVI, virtuels et réels, sont en permanence en construction...

n’hésitez pas à (re)passer nous voir de temps en temps...

 

La friche est composée de plusieurs collectifs : Karybd, No Mad, Réservoir, Vaca Loca et Réso dont fait parti le ramassis.